DESCRIPTIF DE L'UNIFORME DES CHASSEURS A PIED DE LA VIEILLE GARDE IMPERIALE A SA CREATION.

LE GRAND UNIFORME:

Le grand uniforme des chasseurs à pied était quelque peu semblable à celui des grenadiers à pied; il comprenait:
-Un Habit de même coupe que celui des grenadiers à pied, en drap bleu impérial, avec collet en drap du fond; revers blanc en pointe, parement en pointe écarlates,
liserés de blanc, retroussis écarlates, garnis d'une grenade et d'un cor de chasse en laine aurore brodés sur blanc la grenade en dehors, le cor de chasse en dedans;
épaulettes à corps vert et franges écarlates; chevrons d'ancienneté en galon de laine aurore; boutons jaunes à l'aigle.
Une veste (gilet) et une culotte blanches; gants blancs.
Guêtres blanches ou noires suivant la saison, ou grises suivant les circonstances ou ordres donnés.
Même équipement et armement que les grenadiers à pied.
Bonnet à poil sans plaque, garni d'un cordon blanc, d'une cocarde et d'un plumet vert à sommet rouge.
Dragonne blanche à gland rouge et vert.
Sur la giberne, une aigle couronnée en cuivre.
Les chasseurs à pied avaient les cheveux liés en queue avec un ruban noir; les favoris et la moustache.

LE PETIT UNIFORME:

En petit uniforme ou tenue de ville, les chasseurs à pied portaient:
l'habit de grand uniforme ou le surtout avec les retroussis garnis de la grenade et du cor de chasse.
Le pantalon collant, bleu, et les bottes à la Souwarow en hiver; la culotte de nankin, les bas de coton blancs
et les souliers à boucle d'argent en été; le chapeau garni de doubles cordonnets à la place des galons qu'avait
celui des grenadiers à pied; gants de peau de daim; sabre et dragonne.

TENUE DE ROUTE:

Chapeau ou bonnet sans pompon, plumet ni cordon; habit; pantalon blanc ou bleu, large, suivant la saison; capote de drap bleu,
à deux rangs de boutons et collet droit et agrafé, portée par-dessus l'habit en hiver et garnie des épaulettes.

AU QUARTIER:

Veste blanche, pantalon bleu ou blanc, large; bonnet de police en drap bleu impérial, le turban orné d'un cor de chasse aurore brodé sur drap blanc.

MARQUES DE DISTINCTIVES DES GRADES:

SOUS-OFFICIER:

Les sous-officiers portaient l'uniforme absolument semblable à celui des chasseurs; ils n'étaient distingués de ces derniers que par les différences suivantes:

CAPORAUX, deux galons de laine aurore placés en chevrons, au-dessus du parement; les chevrons d'ancienneté également en galon de laine aurore.

SERGENTS, un seul galon d'or sur drap écarlate; chevrons en or; cordon du bonnet, avec ses raquettes et glands, étaient en or mélangé de laine verte;
le corps des épaulettes était bordé d'un galon d'or et la tournante était en or; le passant de l'épaulette était vert liseré d'or.

SERGENTS-MAJORS, deux galons d'or de sergent sur chaque manche, placés comme ceux des caporaux, et les chevrons en or; les épaulettes de sergent,
la frange mélangée d'or et de laine écarlate. Le chapeau avait les ganses et les marrons mélangés d'or et de vert.
Bonnet de police de chasseur avec galon, soutaches et gland en or et laine verte: cor de chasse en or sur vert. Aux retroussis de l'habit, grenades et cors
de chasse brodés en or; boutons dorés. Même armement que les chasseurs.

OFFICIERS:

Ils portaient les mêmes tenues que les hommes, mais d'une qualité plus fine. Les cordons, raquette et glands en or; l'épaulette et contre-épaulette du grade étaient brodées en or sur drap bleu.
Le hausse-col doré, portant une aigle couronnée en argent entourée de lauriers en même métal.

SAPEUR:

Habit de chasseur: sur chaque bras une double hache en croix brodée en or sur drap vert: épaulettes et dragonne de sergent; passants, grenades et cors de chasse en or.
A l'époque du mariage de l'Empereur (avril 1810). Les sapeurs reçurent un même habit galonné sur toutes les coutures, en galon d'or et laine verte de dix lignes de largeur:
collet, les parements, les revers, la doublure des basques, les tours de poches étaient bordés d'un pareil galon.
Il y avait des brandebourgs en or et laine verte à tous les boutons; les ornements des retroussis et les haches sur les bras étaient brodés en or.
Les épaulettes avaient les franges écarlates mélangées d'or; les tournantes étaient en or et le corps, vert, coupé de raies d'or en travers.
Les sapeurs conservèrent cet habit de parade jusqu'à la fin de l'Empire.
Bonnet sans plaque, garni d'un cordon or et laine verte, de la cocarde et du même plumet que le bonnet des chasseurs.
Gants à la crispin blanc; tablier blanc; buffleterie blanche.
Sabre à large lame ayant la poignée ornée d'une tête de coq en cuivre; mousqueton à garniture en cuivre, baïonnette; hache à manche noir garni de cuivre à l'extrémité.
Le surplus de l'uniforme était conforme à celui de la troupe.

PETIT UNIFORME:

Le même que celui de la troupe; le surtout portant, sur chaque bras, une double hache brodée en or sur vert; le collet et les parements bordés d'un galon d'or de dix lignes: chapeau de sergent.

TAMBOUR:

GRAND UNIFORME:

Habit de la troupe; le collet, les revers, les parements et la doublure des basques étaient bordés d'un galon d'or mélangé de laine verte de dix lignes de largeur: revers,
les plis et les tours de poches garnis de brandebourgs en or et laine verte; un losange en or existait aux plis et les ornements des retroussis étaient brodés en or.
Sur les épaules, épaulettes: le corps, vert, coupé en travers par des raies d'or; les franges mélangées d'écarlate et or.
Colier de buffle blanc, garni de la plaque porte-baguettes en cuir et d'un cor de chasse, également en cuivre, au-dessus de la plaque; tablier de caisse en buffle blanc.
Le reste de l'uniforme semblable à la troupe.

PETIT UNIFORME:

En petit uniforme les tambours portaient le surtout ou un second habit galonné en or au collet et aux parements; le reste de la tenue comme les chasseurs.

10.jpg