3.jpg
4.jpg
5.jpg
2240943689_1.jpg


Les chasseurs à pied de la vieille garde impériale.

-Organisation  et composition.

     Le décret d'organisation de la garde impériale, du 29 juillet 1804, ordonnait que le régiment de chasseurs à pied, compris dans la dite organisation, serait en tout composé comme celui des grenadiers à pied, c'est-à-dire qu'il aurait un même état-major, deux bataillons de chasseurs et un bataillon de vélites; que chaque compagnie de chasseur et de vélites aurait la même composition que celle ordonnée pour les compagnies de grenadiers et de vélites-grenadiers.


     Par le décret du 15 avril 1806, il est créé un deuxième régiment de chasseurs à pied avec la même composition que le premier; les vélites sont également augmentés et forment deux bataillons: un bataillon est attaché à chaque régiment.


     Le 15 décembre 1806, les deux bataillons de vélites sont enlevés aux régiments de chasseurs à pied pour former le régiment de fusiliers-chasseurs.


     A la première Restauration, les régiments de chasseurs à pied, avec ce qui restait du régiment des fusiliers-chasseurs, formèrent , le 1er juillet 1814, un régiment qui prit la dénomination de corps royal des chasseurs à pied de France et qu'il fut envoyé tenir garnison à Nancy.


     En 1815, l'Empereur, de retour de l'ile d'Elbe, ayant ordonné, par décret du 8 avril, la réorganisation de la garde, ordonna également que quatre régiments de chasseurs à pied seraient compris dans la nouvelle composition de la garde, avec le même effectif et la même composition que les régiments des grenadiers à pied.
 

     Aprés Waterloo, les débris des régiments de chasseurs à pied furent dirigés derrière la Loire et licenciés.

-Recrutement, taille, casernement.

    Pour entrer dans les chasseurs à pied de la garde, il fallait sortir de l'infanterie légère avoir cinq ans de service et deux campagnes et la taille de 5 pieds 5 pouces( 1m76).


    En 1815, le premier régiment fut formé avec les chasseurs à pied revenus de l'ile d'Elbe avec l'Empereur et avec le corps royal des chasseurs à pied de France.


    Les trois autres régiments furent composés à l'aide d'hommes choisis parmi les sous-officiers ou soldats des régiments de ligne, ayant au moins douze ans de service, et de nombreux soldats qui avaient servi dans le corps des chasseurs à pied et étaient rentrés dans leurs foyers, ayant la taille au-dessous de 5 pieds 3 pouces.
 

   Les chasseurs à pied tenaient quartier à Rueil; un bataillon était de service près de l'Empereur, concurremment avec celui des grenadiers à pied. Ce bataillon était logé au quartier Panthemont,
rue de Grenelle-Saint-Germain: en 1811, il fut logé à l'école militaire.

-Portrait du chasseur à pied de la vieille garde d'après Marco de Saint-Hilaire.

    "Le chasseur à pied se rapprochai un peu du chasseur à cheval. Il avait la même taille que lui, mais il était plus dégagé, plus leste dans sa désinvolture; on devinait, en le voyant, qu'il devait combattre à pied, car ses jambes maigres semblaient faites pour la course; mais chez lui le défaut d'embonpoint était une preuve de sa vigeur; ses traits n'avaient point la gravité qui distingue ceux du grenadier, son frère d'armes; ils annonçaient même une sorte d'enjouement. Le chasseur à pied avait les mouvements brusques, le geste prompt; il parlait avec vivacité, et durant la discussion il s'échauffait facilement. Il marchait vite, alors même que rien ne pressait; on eût dit qu'il se croyait en campagne."

Historique du régiment .
---------------------------------
1806 - Créé et nommé 2° régiment de Chasseurs-à-Pied de la Garde impériale 
1809 - Dissous et fusionné avec le 1e régiment de chasseurs-à-pied de la Garde impériale 
1811 - Reformé, 2e régiment des chasseurs à pied de la Garde impériale 
1814 - Dissout. 
1815 - Reformé, 2° Regiment de Chasseurs-à-Pied de la Garde Imperiale .


Chef de corps .
----------------------
1806 : Philibert Jean-Baptiste Curial 
1808 : Joseph Boyer de Rebeval 
1811 : François Rosey 
1813 : Pierre Cambronne 
1815 : Jean-Jacques-Germain Pelet-Clozeau.


Batailles .
-------------
1807 : Bataille d'Eylau 
1813 : Bataille de Lützen, Dresde et Hanau 
1814 : Langres, Bar-sur-Aube, Montmirail, Craonne, Arcis-sur-Aube et Paris 
1815 : Bataille de Waterloo 

2.jpg
1.jpg
2.jpg
92023892_1304335403289023_82968560567645